Suivez-nous en vous inscrivant à notre newsletter

Réseaux Sociaux
  • Instagram Samirra Trari ecriture59
  • w-facebook
  • Blanc LinkedIn Icône
logo_Samirra_TRARI_graphopédagogue_-_écr
Samirra Trari
 
Cabinet de graphopédagogie
2 rue du 19 mars 1962
59 128 Flers-en-Escrebieux
Mail : ecriture59@gmail.com
Tel : 06 11 90 18 05

© 2020 - écriture59 - Tous droits réservés

  • écriture59

Quelle pression !

Lorsque nous voulons écrire rapidement et sans douleur, il faut faire attention à la pression que l'on exerce sur le crayon.


JE M'EXPLIQUE : on parle de pression quand les doigts sont trop en appui sur le crayon (en particulier l'index qui est plié).


C'est un peu comme si on serrait le crayon très très fort entre nos doigts ➡ voir photo.

Pourquoi parler de pression en écriture ?


L'un des principaux objectifs des enfants qui viennent au cabinet, est d'écrire vite ; vite et bien ! 😁


Mais pour y arriver il faut souvent apprendre à lâcher la pression exercée par les doigts.


L'un des plus beaux exercices pour aider l'enfant, ou l'adulte, à gérer la pression exercée sur l'outil scripteur est le coloriage !! 🖍


Eh oui !


Et le mandala est fait pour ça ! En plus d'être très apprécié par les petits et les grands, cet exercice favorise la concentration.

Pour l'écriture, il est également très intéressant car le mandala est composé de différentes tailles (petites, moyennes et grandes) qui permettront à l'enfant de bien bouger le pouce, un peu comme si on obligeait ce doigt à se plier et se tendre.


Après avoir choisi un modèle, l'enfant colorie le contour de la forme puis commence à remplir l'intérieur en "tournant" les doigts pour favoriser la mobilité du pouce.


Pour travailler la pression, l'enfant est invité à colorier son mandala en utilisant un seul crayon mais en variant la pression sur le crayon.

Il obtiendra alors des nuances de couleur !


Par ce qu'une vidéo 🎦 parle plus que des mots, je partage avec vous celle de notre collègue Celia Cheynel, qui explique l'utilisation du mandala pour travailler la pression sur le crayon.


Observez bien le pouce !

Cet exercice peut être fait 1 à 2 fois/jour pendant environ 3 semaines.


Apprendre à écrire rapidement et sans douleur c'est aussi savoir gérer la pression ! 😊